conseils pour réussir ses cookies vegan

Conseils pour réussir ses cookies + recette (vegan)

Posted: 9 juin 2020 by Vegetotem

Est ce que les cookies c’est pas un peu la vie ? Il y a des personnes qui les préfèrent plus croustillants, d’autres plus chewy ou souvent un mix des deux. Dans tous les cas, je pense qu’on aime toutes et tous les cookie non ? Ça parait simple à réaliser mais ça ne l’est pas tant que ça. En effet, il y a des petites astuces à connaitre pour les réussir. Finalement, la pâtisserie c’est un peu comme de la chimie. Il faut comprendre le rôle de chaque ingrédient et ensuite comment ils réagissent entre eux. Le livre « Traité de miamologie » m’a d’ailleurs aidé à mieux comprendre la pâtisserie, je vous en parle dans cet article.

J’ai mis du temps à enfin réussir mes cookies. En effet, j’ai fait beaucoup de tests, des plutôt pas mal à des plutôt ratés (trop pâteux, trop friables etc..). Je ne dis pas que ma recette est parfaite, mais elle est largement mieux que toutes celles que j’ai faite auparavant et elle me convient.
Au fil de mes essais, j’ai lu pas mal de choses sur les cookies et ça m’a fait comprendre mes erreurs. C’est pourquoi dans cet article, j’ai envie de vous partager les conseils que j’ai appris pour réussir ses cookies ainsi que ma recette très simple 🙂

Comprendre le rôle des ingrédients

♦ Le type de sucre joue un rôle dans la recette. En effet le sucre complet (type muscovado, rapadura) est plus humide donc il va donner du moelleux aux cookies. Alors que le sucre blanc ou de canne va leur apporter du croustillant. La plupart du temps, on veut que nos cookies soient très moelleux à l’intérieur et un peu croustillants à l’extérieur. C’est pourquoi on va globalement mettre à peu près 1/3 de sucre blanc et le reste de sucre complet.

♦ C’est important de choisir une bonne margarine car ça impacte fortement le goût. J’ai donc utilisé celle de chez Fruit d’Or qui est bio et sans huile de palme. Le fait qu’elle soit molle ne pose pas de problème puisqu’on doit avoir une texture pommade. On gagne même du temps. Philippe Conticini conseille d’ajouter un peu d’huile dans sa pâte à cookie. Contrairement au beurre elle ne fige pas, ça permet donc au cookie de garder son moelleux. Comme la margarine est composée d’huile, je ne pense pas que ça change quelque chose mais c’est toujours bon à savoir. Et si on manque de margarine, on peut compléter avec de l’huile, ça apporte une saveur différente mais toute aussi bonne.

♦ Pour comprendre comment remplacer les œufs dans une recette, il faut comprendre leur importance. Pour les cookies, il en faut un seul qui va permettre de lier et d’apporter du moelleux. J’utilise donc du yaourt de soja pour jouer ce rôle car il a un goût neutre et apporte beaucoup de moelleux.

♦ On peut sans problème remplacer la levure chimique par du bicarbonate alimentaire. Je n’utilisais d’ailleurs que ça avant. Mais je préfère mettre de la levure, je trouve que les cookies sont un poil moins pâteux et meilleurs au goût. Mais c’est vraiment pour chipoter.

Comprendre le déroulé de la recette

♦ Il ne faut surtout pas trop mélanger la pâte à cookie. Dès qu’on ajoute la farine au crémage (margarine et sucre), il faut y aller délicatement. Je ne sais pas si c’est clair mais je « soulève » la matière avec une spatule plutôt que de réellement la mélanger. Car si on travaille trop le gluten, la pâte n’aura plus ce côté sablé et sera trop « élastique ». Depuis que je fais ça, mes cookies ne sont donc plus pâteux et ils sont plus aérés.

♦ Il faut incorporer les pépites de chocolat à la fin quand la pâte à cookie est formée. Ça va surement vous sembler évident mais je ne le faisais pas avant. Je les ajoutait avant de mettre la farine car je trouvais ça plus simple. Mais le problème c’est que comme le chocolat est une matière grasse, la pâte absorbera trop de gras. Par conséquent, le résultat sera trop friable après cuisson.

♦ Est ce qu’il faut faire reposer la pâte à cookies ? Je n’ai pas trop de réponse car je n’ai pas vu de réel changement en le faisant. Apparemment, ça permet aux cookies de ne pas trop s’étaler sur la plaque de cuisson. Donc je pense que c’est utile quand on utilise du beurre qui a un point de fusion moins élevé que l’huile (et donc de la margarine qui est composée majoritairement d’huiles végétales)

♦ Pour la cuisson, il faut mettre sa grille à mi hauteur du four, trop bas ils seront trop croustillants. Je trouve qu’utiliser la chaleur tournante permet une meilleure homogénéité de la cuisson. On a un cookie plus croustillant à l’extérieur mais bien moelleux à l’intérieur.

Recette pour environ 8 cookies

● 100g de margarine (j’utilise la bio de chez Fruit d’Or)
● 70g de sucre complet (rapadura, muscovado..)
● 30g de sucre blanc (j’utilise du sucre de canne)
● 50g de yaourt de soja
● 190g de farine (j’utilise de la T65)
● 1 càc de levure chimique (ou de bicarbonate alimentaire)
● 1 pincée de sel
● Chunks (tablette de chocolat coupées grossièrement) ou pépites de chocolat (j’utilise plus ou moins 80g, à vous de voir selon votre goût)

1. Préchauffez votre four à 180° en chaleur tournante.
2. Placez la margarine dans un saladier. Si elle est trop dure, attendez un peu qu’elle ramollisse pour qu’elle ait une texture pommade.
3. Ajoutez les sucres et le yaourt de soja, puis crémer l’ensemble. C’est à dire fouetter le mélange pour le rendre crémeux.
4. Ajoutez la farine, la levure chimique et le sel puis mélanger délicatement avec une spatule.
5. Incorporez le chocolat que vous avez coupé grossièrement ou les pépites.

6. Formez des boules de pâtes à cookie et disposez les sur une plaque de cuisson en les espaçant suffisamment. Puis aplatissez les légèrement.
7. Enfournez pour environ 15min. Ça dépend de votre four alors surveillez à partir de 10min. Il faut que les cookies soient légèrement dorés sur les bords.
8. Laissez les refroidir sur la plaque quelques minutes avant de les transvaser sur une grille. En effet, cette dernière permet de ne pas retenir l’humidité et donc de garder ce côté un peu croustillant à l’extérieur.

Il n’y a plus qu’à les déguster 🙂 Personnellement je les préfère encore tièdes avec le chocolat coulant.
Je vous conseille de les garder jusqu’au lendemain maximum car après ils sont moins bons.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera à mieux réussir vos cookies si comme moi vous avez un peu galéré. Je suis loin d’être une pro mais à force de faire des tests et de me renseigner sur le sujet, j’ai appris des choses et je me suis améliorée. C’est pourquoi je trouve que c’est important de comprendre la recette plutôt que de simplement l’exécuter. J’avais déjà posté une recette de cookies au thé matcha ici mais je trouvais ça intéressant d’en faire un article plus complet et plus à jour. Si vous essayez ma recette, n’hésitez pas à me donner votre avis, ça m’intéresse ^^

On oublie pas de se régaler (toujours), bonne journée et à bientôt ! 🙂

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à lépingler sur Pinterest 🙂

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.