Farine de pois chiche

6 mois de no poo : se laver les cheveux à la farine de pois chiche

Posted: 29 mai 2018 by Vegetotem

Salut, vous allez bien ? 🙂 Aujourd’hui je vous parle de no poo.

Farine de pois chiche

Vous savez cette pratique qui consiste à ne plus se laver les cheveux avec de shampoing.
Bon même si je ne suis pas fan de ce terme car pour moi comme ça lave les cheveux, ça reste un shampoing, beaucoup plus sain pour les cheveux mais un shampoing quand même.
La définition du larousse le dit d’ailleurs, shampoing : Liquide, crème ou poudre servant à nettoyer la chevelure, à traiter le cheveu. Mais avec ce terme, au moins on comprend tout de suite de quoi l’on parle

Ça fait donc 6mois que je suis passé au no poo comme on dit. Il y a plusieurs façons mais je vous parlerai ici que de celle que je connais et fait.
C’est grâce à la vidéo d’Alys Boucher que j’ai eu envie d’essayer.
Elle présente sa recette de shampoing à la farine de pois chiche.


Pour raconter un peu mon vécu capillaire, j’ai coloré mes cheveux tous les mois pendant 3 ou 4ans en blond clair. Inutile de vous dire que mes cheveux ne ressemblaient plus à rien, je les perdais, il étaients rèches.

Un jour j’en ai eu marre de leur état désastrueux (en parrallèle je découvrais le maquillage bio) et j’ai voulu retrouver ma couleur naturelle.
J’y suis allée petit à petit en achetant des colos un peu moins toxiques (sur le papier) plus foncées à chaque fois.
Jusqu’à arrêter complètement (en même temps je m’étais mise aux shampoings bio), mes cheveux avaient encore quelques reflets cuivrés dans les longueurs que j’aimais bien.

Ils allaient mieux, seulement aucun shampoing bio ne me convenait (pourtant j’en ai essayé beaucoup).
Ils étaient raplapla (j’ai une nature de cheveux trés fine) et regraissaient toujours vite.
Je les lavais tous les 2-3jours à peu près.

Du coup j’ai eu envie de tester la farine de pois chiche, je n’avais rien à perdre. J’étais même excitée à l’idée, j’adore tester de nouvelles choses.
Et honnêtement, je n’ai jamais eu autant de volume de ma vie (dans la mesure des cheveux fins évidemment), je perd quasiment plus mes cheveux (en même temps je faisais des bains d’huile chaque semaine) et ils regraissent beaucoup moins vite.
Dès le 1er shampoing, j’ai vu les résultats qui s’accentuent au fur et à mesure.
Ca peut sembler bête dit comme ça mais c’est un peu comme si j’avais de nouveaux cheveux. 


Shampoing sec Brosse et peigne

Maintenant je fais un shampoing par semaine et s’ils sont gras avant, j’utilise de l’arrow root sur mes racines avec un pinceau. J’attend quelques minutes et je les brosse jusqu’à ce que la poudre soit partie. Hyper efficace. J’ai essayé comme shampoing sec du henné neutre (coucou les cheveux verts, mais qui est un super soin), la farine de pois chiche et c’est l’arrow root que je trouve le plus efficace et le plus pratique

Une chose qui est à faire tous les jours (j’avoue que je ne suis pas hyper discipliné pour ça) c’est de se brosser les cheveux avec une brosse en bois (pour éviter l’électrostatique qui abime les cheveux).
La brosse que j’ai à picot, ainsi que le peigne sont plutôt pour le démélage. L’idéal serait d’en avoir aussi une à poil (j’en cherche une sans poil animal, si vous avez des idées, je suis preneuse 🙂 ) pour répartir le sébum qui permet de ne pas avoir les cheveux gras aux racines et d’hydrater les longueurs. Oui car le sébum aide à maintenir l’hydratation. Quand je me brosse les cheveux plus souvent, je vois la difference, mes cheveux regraissent moins vite et ont plus de volume.

J’ai arrêté les bains d’huile tout simplement car j’ai senti que ce n’était plus indispensable.
Maintenant je me dis que je pourrais en refaire mais seulement de temps en temps.
J’ai fait un henné colorant qui m’a donné de jolis reflets et m’a apporté un vrai soin.


Voila, maintenant nous pouvons rentrer dans le vif du sujet, à savoir comment utiliser les poudres pour se laver les cheveux.

Il existe pleins de poudres qui permettent de se laver les cheveux : sidr, shikakai, ghassoul etc.
Elles sont toutes riches en saponine, une molécule qui a la propriété de mousser quand elle entre en contact avec de l’eau.
Je n’ai essayé que le ghassoul qui est super si comme moi vous avez les cheveux à tendance grasse.

Étapes d’un shampoing à la farine de pois chiche/ghassoul (comme je n’ai essayé que ça renseignez vous pour les autres, l’application est peut-être différente) :

Farine de pois chiche + eau Mélange homogène

♦ Mélanger la poudre dans un récipient avec de l’eau.
Ne pas la mettre en contact avec du métal.
Ajouter l’eau petit à petit jusqu’à obtenir la bonne consistance(pas trop liquide, ni trop épaisse) en mélangeant bien afin d’avoir le moins possible de grumeaux. Il faut que votre pâte soit bien lisse.
La quantité est à adapter selon la longueur de vos cheveux. Je vous conseille d’en mettre trop que pas assez.
J’ai remarqué que dès que je n’en mettais pas assez mes cheveux n’étaient pas assez lavés.
S’il vous en reste lavez vous le corps ou le visage avec.

♦ Répartissez la pâte à l’aide de vos mains sur l’ensemble de vos cheveux
en insistant sur vos racines.
Généralement je me lave le corps et ensuite je rince bien mes cheveux.
Ne vous inquiétez pas si mouillés vos cheveux ont un toucher effet paille.
Ça me le faisait surtout au début, mais une fois sec vous verrez que vos cheveux sont propres et doux.

♦ Répartissez du vinaigre de cidre dilué dans de l’eau
que vous aurez préparé avant.
Je met à peu près un fond de bouteille de vinaigre. J’ajoute de l’eau chaude pour ne pas hurler dans la douche , à adapter selon votre courage :p. Il y a des personnes qui ne le rince pas, moi oui je préfère, car l’odeur reste moins et je trouve que mes cheveux sont mieux. A vous de tester donc.

♦ Laissez sécher vos cheveux a l’air libre.
Evitez d’essorer vos cheveux, ça les fragilise. Séchez les plutôt avec une serviette en tapotant plutôt que les frotter trop fort.
Ne vous inquiètez pas, si vous avez bien rincés vos cheveux, vous n’aurez pas de reste de farine de pois chiche.
Et si c’est le cas, ça s’enlèvera très bien au brossage quand vous aurez les cheveux secs.

Le vinaigre de cidre va refermer les écailles de vos cheveux, les hydrater .
Il va les rendre brillant et grâce à son ph neutre il est rééquilibrant (donc ça va aider à réguler les cheveux gras et/ou avec des pellicules).

Mélange lisse Après shampoing

Pour conclure, si vous n’avez pas trouvé de shampoing qui vous correspond ou que vous avez envie d’un produit encore plus naturel, alors essayez. Au pire vous n’avez rien à perdre.
Vous avez peut-être déjà chez vous de la farine de pois chiche, sinon vous en trouvez dans tous les magasins bio.
Si une poudre ne vous convient pas, n’hésitez pas à en essayer une autre, elles n’ont pas toutes les mêmes propriétés.

Certes ça prend un peu plus de temps que de faire un shampoing classique mais la différence n’est pas énorme et avec l’habitude vous irez plus vite

Aujourd’hui je ne reviendrais en arrière pour rien au monde tant je suis satisfaite par cette manière de me laver les cheveux.
Mes cheveux sont en meilleur santé, ils regraissent moins vite et ont plus de volume.
J’ai envie de tester d’autres poudres pour voir leur différences.

 

Et vous vous avez testé le no poo ? Vous l’avez adopté ? Quelle technique vous utilisez ?

Bonne journée et à mardi prochain 🙂

Se laver les cheveux avec de la farine de pois chiche
Si cet article vous a plu, vous pouvez l’épingler sur Pinterest 🙂

10 Comments

  • La parenthèse psy 29 mai 2018 at 15:16

    J’ai lu ton article attentivement, je m’intéresse de plus en plus aux produits bio. J’utilise encore une shampoing bien industriel mais une fois par semaine. J’essaye d’espace un maximum mes shampoing pour habituer mon cuir chevelu et ne plus l’agresser. Pour le reste, ayant les cheveux ondulés, je ne les brosse pas (ou avant et après les avoir lavés). Quoiqu’il en soit (je raconte ma vie), ta recette me plait beaucoup et m’intrigue ! J’ai bien envie de tester !
    Ou trouves tu tes farines ? quel est le cout environ pour un shampoing no poo ?

    Merci 😉

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    Reply
    • Vegetotem 29 mai 2018 at 21:13

      Merci pour ton commentaire 🙂
      Je pense qu’avant de passer au no poo tu devrais détoxifier tes cheveux avec des shampoings bio plus naturel.
      Après ça ne coûte rien d’essayer mais j’ai peur que tes cheveux habitués au shampoing industriel se retrouvent mal lavés et ternes.
      La farine de pois chiche je l’ai acheté sur « mes courses en vrac » mais tu en trouve dans tous les magasins bio à moins de 3euros le paquet et ça te fait pas mal de shampoings (selon la longueur de tes cheveux) donc c’est très économique 🙂

      Reply
  • Céline 30 mai 2018 at 11:03

    Super article 🙂 pour ma part j’alterne entre oeuf et ghassoul environ une fois par semaine ou moins ^^
    Je n’ai pas encore testé la farine de pois chiche et tu m’as donné envie d’essayer !
    Est-ce qu’elle assèche un peu les cheveux ou pas du tout ? 🙂

    Reply
    • Vegetotem 30 mai 2018 at 13:38

      Merci beaucoup 🙂
      Ah le ghassoul j’avais beaucoup aimé il faut que j’en rachète pour alterner avec la farine de pois chiche.
      Ça ne m’a jamais asséché les cheveux mais ils sont à tendance grasse. Si tu essayes n’hésite pas à me dire ce que tu en penses 🙂

      Reply
  • Carolinthepapers 6 juin 2018 at 15:13

    Coucou ! Ah c’est très intéressant comme article. J’essaierais bien 😉. En ce moment j’utilise un shampoing logona pour cheveux colorés au henné mais ce qui me dérange c’est le déchet plastique que cela occasionne, j’avais donc dans l’idée de changer, ton article tombe à pic ! Merci Clo😉

    Reply
    • Vegetotem 6 juin 2018 at 15:23

      Merci :). Les logona sont bien en effet, c’était les seuls à me convenir à peu près. Contente que cet article puisse t’aider en tout cas 😀

      Reply
  • Ma routine soin du visage naturelle et bio. 12 juin 2018 at 09:05

    […] simplement de la farine de pois chiche. Comme je vous en parle dans mon article sur le no poo, elle lave très bien les cheveux car elle contient de la saponine. J’ai donc eu envie de […]

    Reply
  • Hélène 13 juin 2018 at 01:15

    Moi je pensais bêtement que le no poo c’etait pas de shampoing du tout quoi, ca me parait logique ! Je découvre que ce n’est pas du tout ça et qu’on peut tous se mettre au no poo 😀 Moi jai les cheveux fins, frisés et très secs, je ne sais pas vraiment ce qu’il me faudrait, à part beaucoup d’hydratation à base de masques au yaourt, miel et aloé vera. Pour les shampoings j’alterne entre plusieurs marques bio dont je suis assez contente comme Veleda et Cattier que j’aime beaucoup.

    Reply
    • Vegetotem 13 juin 2018 at 05:06

      Tu ne pensais pas bêtement car le no poo c’est aussi se laver les cheveux qu’à l’eau et là le mot est déjà plus logique :p. Chaque poudre a ses propriétés donc tu pourrais en mélanger deux ou trois avec des caractéristiques adaptées à tes cheveux. Sur le site hennebiomantique par exemple la présentation de chaque poudre est bien détaillée. Tant qu’on trouve ce qui nous correspond c’est l’essentiel 🙂

      Reply
  • Mes essentiels beauté pour les vacances naturels, zéro déchet et minimalistes 31 juillet 2018 at 09:02

    […] vous ai déjà parlé de la farine de pois chiche dans mon article sur le no poo. Elle me sert de nettoyant visage, corps et cheveux. Elle contient naturellement de la saponine. La […]

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.